Le Supplément Illustré du Petit Journal
La mémoire illustrée des grands et petits évènements

 

Le supplément illustré du " Petit Journal " , s'est fait depuis 1889 une spécialité des évènements spectaculaires , faits divers ou actualité politique, et propose chaque dimanche une Une et une dernière de couverture illustrées et colorées de qualité , au format de 31 x 44 cm qui ne facilite pas leur mise en ligne ! Son siège est au 61 rue Lafayette et il en coûte 5 centimes au lecteur .
Le mauvais état de l'exemplaire du n° du 6 Novembre 1898 n'enlève rien à son intérêt .Guillaume II parade dans son superbe uniforme blanc .Le dessinateur l'a représenté sous son meilleur profil sans occulter pour autant son infirmité -son bras gauche atrophié - , contrairement à la plupart des dessinateurs ou caricaturistes qui n'ont pas le mauvais goût de l'attaquer sur ce plan.

Dix-huit ans plus tard , à la veille de Verdun ,le numéro de guerre du 23 janvier 1916 le démontre fort bien. Aucune infirmité apparente .Mais le Kaiser ,malgré sa musculature de lutteur de Foire est un faible anxieux ."Après avoir sacrifié tant d'hommes à son incommensurable orgueil ne va -t-il pas être sacrifié lui aussi ? Il a une véritable phobie des malades et de la maladie..."

Dans le n° suivant du 30 Janvier, un chroniqueur féroce revient dans la rubrique "Variété" en page 2 sur "ses maladies", " son infirmité , son bras gauche atrophié "," le cancer de son père", son " mal d'oreille " et son " épilepsie ", ainsi que sur son " hypertrophie du Moi " .

La Une est consacrée aux crimes commis par l'aviation allemande et ses Taube , coupables de s'attaquer à la population civile .

Au vu des rares numéros que je possède ,le Supplément Illustré est incontestablement un relais précieux pour la propagande anti-boche . Le numéro du 3 Octobre 1915 , qui insiste par ailleurs sur l'héroisme de l'Armée Belge , met par exemple l'accent sur les atrocités allemandes attestées (?) par les carnets de guerre retrouvés sur des Feldgrau ...
Les pages intérieures - le Supplément compte 8 pages - ne sont guère illustrées . Au côté de quelques contributions assez conventionnelles de Draner , qui a du changer le titre de sa rubrique - les gaités de la semaine - pour " l'humour et la guerre"...
... ou de publicités à l'humour grinçant ...
.on remarquera cette offre de formation qui témoigne de la place essentielle des femmes dans l'économie de Guerre.