Le Crapouillot
La Gazette Poilue,
 

L'éditeur parisien Jean Galtier- Boissière appelé au front va lancer le journal des tranchées le plus emblématique auquel collaboreront des célébrités également mobilisés comme Dunoyer de Segonzac, Guillaume Apollinaire ,Roland Dorgelès, Georges Duhamel ou Pierre Mac Orlan....

Les articles publiés ici sont extraits du numéro spécial commémoratif de 1928

.

La une du premier n° du Crapouillot donne le ton éditorial de cette publication qui se veut bi-mensuelle.

Le Rédacteur en Chef , le Caporal J.Galtier Boissière assisté de l'Administrateur Général le Caporal Chassin revendiquent clairement leur statut de poilus de base.

Les Bureaux de la Rédaction sont situés au Gourbi du Pou Volant...

Avec dérision, l'éditorial appelle les malheureux Civils au Courage...

Je retiendrai surtout quelques articles particulièrement édifiants, dont je ne donnerai que quelques extraits, où le Crapouillot s'attaque au "Grand Mensonge"...

 

 

auxquels certains organes de Presse ont collaboré avec beaucoup de complaisance.

Au tableau du déshonneur, on citera "Le Matin", "Le Petit Parisien"," Le Petit Journal", "l' Echo de Paris"," le Journal" qui sont régulièrement épinglés pour désinformation.

Entre autres, encore une référence ici au teuton amateur de cochon...
Au Palmarès de la bétise "L'Intransigeant" mérite une mention spéciale
L'article du Crapouillot compile en une dizaine de pages les stupidités publiées quotidiennement pendant la guerre ..
et on apprendra en particulier que les balles allemandes ne tuent pas ...
La propagande allemande a évidemment largement utilisé elle aussi le bourrage de crânes et les journaux ont été là aussi le support privilégié.

On s'intéressera ainsi aux affiches invitant le Peuple Belge à la modération qui n'ont manifestement pu éviter les exactions qu'on pouvait craindre.

Voici encore quelques extraits savoureux de la Presse allemande, dont une caricature du Simplicissimus qui n'épargne pas le Président Poincaré.

Parmi les autres dossiers brûlants traités sans complaisance par le Crapouillot, figurent:

- les emprunts russes et la vénalité de la Presse

- Les Fusillés "par erreur"

- l'Internationale des Marchands de Canons

- La Faillite de l'Etat Major Français

- Les Mutineries

- Les Fraternisations, illustré par un cliché où figure le Caporal Jean Galtier- Boissière

 

Au total, ouvrage de référence passionnant qui revient également sur les évènements politiques en Europe avant le déclenchement de la Guerre, notamment sur les responsabilités des divers protagonistes, refuse de toute évidence toute compromission et cultive le parler vrai.