Dessins de L.Sabattier
... collaborateur principal de l'Illustration .

 

 

 

 

L'aube du 1er Août au Village - le Salut du coq de L.Sabattier à l'instar de "On ne passe pas "de Georges Scott , paraît dans le premier n° de Guerre ( 8 Août 1914)

Voici le commentaire qui l'accompagne :

" L'heure n'est point à la littérature, et si cette image n'était qu'une allégorie, une facile imagination de poète, elle serait de peu de prix.Mais elle est vraie; elle est quelque chose qui a existé, et que d'innombrables yeux ont vu. Nous en tenons le témoignage d'un des jeunes gens qui en eurent , à l'aube du samedi 1er Août, le pathétique et inoubliable spectacle.

La mobilisation n'était point officielle encore; mais les premiers appels individuels avaient été lancés dans les campagnes, et de toutes parts, au lever du jour, on voyait s'avancer allégrement, joyeusement, sur les routes, ceux de qui la Patrie réclame les coeurs et les bras.Ils marchaient par groupes, au pas dans la splendeur du soleil levant ; et soudain le chant d'un coq résonna; à ce coup de clairon, nous contait l'un de ces jeunes hommes, un autre coup de clairon répondit; puis deux , puis trois; et bientôt, ce fut, au-dessus des fermes et des chaumières, comme un concert de notes stridentes et joyeuses qui s'élevait...

Ne dirait-on pas qu'il y eut quelque chose de providentiel dans ce hasard, qui mettait le salut du coq gaulois sur le chemin de ceux qui allaient défendre la terre de Gaule ! "