Kladderadatsch
... Et patatras! Quel tapage, quel chambardement ! C'est le charivari !

Le Kladderadatsch ,hebdomadaire satirique, parait depuis le 7 Mai 1848 .Son logo représente un petit bonhomme malicieux .Il a perdu au fil des ans son esprit caustique .Il est devenu plus conservateur et évoque tout au plus les différends au sommet de l'Etat sur la conduite de la guerre -à propos de la guerre sous-marine notamment - En revanche ,il fustige copieusement l'Entente et offre une mine de dessins et de croquis d'actualité dont beaucoup sont dus à Arthur Johnson et Gustav Brandt .

Comme "Ulk" ,le Kladderadtasch privilégie une approche allégorique et symbolique des évènements aisée à décoder.

Les puissances de l'Entente sont représentées par John Bull l'Anglais au faciès de bulldogue , Marianne la Française maigrelette avec son bonnet phrygien ,Iwan le moujik et le nain Italien .

Ils sont rejoints par Oncle Sam , l'Américain,.Ces protagonistes principaux s'affrontent en pure perte au Michel allemand ,jeune ,athlétique ,goguenard et sûr de lui .

Chacun nation a son animal totem : le Lion Britannique, le Coq Gaulois, l'Ours Russe et l'Ane Italien forment une curieuse ménagerie à laquelle il faut ajouter l'Aigle Américain , lui-même cousin de l'Aigle Impérial de Prusse.

Les petites nations neutres sont souvent représentées par des agneaux faciles à tondre.

 

Ici le Michel Allemand terrasse et ridiculise John Bull , le prétendu Dieu des mers .L'evocation de la suprématie navale contestée des Anglais est évidente.L'arme sous-marine allemande apparaît décisive contre le blocus imposé par les Alliés.
Néanmoins ,Kladderadatsch dénonce le camouflage des cargos armés qui ravitaillent les Etats belligérants sous pavillon neutre et rendent les missions des sous-marins allemands périlleuses -l' identification étant obligatoire avant torpillage.
La Guerre terrestre sur le front occidental est à peine évoquée malgré l'offensive commencée le 21 Février à Verdun.Les rares dessins soulignent la puissance de l'offensive allemande et les difficultés rencontrées par le commandement français...
... malgré les troupes coloniales engagées par les Anglais et les Français avec lesquelles on compte préserver la France de la "barbarie allemande ". ..

Si Kladderadatsch semble peu s''interesser au front occidental ,il met en revanche justement l'accent sur les succès obtenus à l'Est - Italie, Russie, Roumanie , Dardanelles ...- où les armées des puissances centrales conservent la suprématie malgré le faible nombre de divisions engagées en permanence.

Ici on évoque la nieme defaite italienne de Cadorno sur l'Isonzo.

Là, on brocarde le "courage" des Anglais face aux troupes germano-turques à Gallipoli et à Bagdad.

 

 

Les Anglais sont bien l'ennemi principal , celui qui fait les yeux doux aux Etats-Unis ...
... et opprime les neutres .
l'Amérique est ouvertement accusée de profiter de la guerre

Une curiosité zoologique :Kladderadatsch se rit de la propagande française ( le Gaulois ) selon laquelle les vaches seraient désormais nourries en Allemagne avec de vieux journaux .Ainsi donc les vaches pondraient des canards ( Ente = canard mais aussi "canular" ou "fausse nouvelle") .

 

De même John Bull et Marianne cherchent à dissimuler leurs lourdes pertes par des communiqués de presse mensongers.
Pérodiquement , le Kladderadatsch publie une rétrospective des mois écoulés , sous la forme de deux pages entières ( 23 x 31 ) de croquis satiriques de Gustav Brandt. .Il serait illusoire de prétendre 'en pénétrer le sens , de décrypter jeux de mots et allusions sans une bonne connaissance de l'actualité . Imaginez la lecture de notre "Canard Enchainé" par un lecteur occasionnel non-initié !

Voici par exemple la période du 1er Janvier au 31 Mars qui englobe donc le début de la bataille de Verdun. Compte-tenu de la taille de ces pages et de la nécessité de conserver une bonne lisibilité , deux options vous sont proposées :

- pages découpées en séries de 3 croquis

pages entières ( 500 Ko )